Jeannette Guyot, la (trop) discrète disparition d’une femme de l’ombre

Personne n’aura prononcé son nom ni honoré sa mémoire durant les commémorations du 8 mai 1945. Et pourtant… Le mois dernier mourrait à 97 ans, dans le silence, une citoyenne tranquille parmi les autres, et surtout grande figure de la Résistance en France. Pourtant, Jeannette Guyot aura été l’une des rares femmes décorées de la Distinguished Service Cross américaine pour son « héroïsme extraordinaire » sous l’occupation allemande. Celle qui est née à Chalon-sur-Saône le 26 février 1919 n’a que 21 ans lorsqu’elle s’enrôle, en pleine Seconde Guerre mondiale, dans un réseau clandestin. Sa mission : exfiltrer des agents vers la zone sud administrée par le régime de Vichy…

Pour en savoir plus voir le billet publié le 9 mai 2016 sur le site Le Point

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s