» Frau Tabouis  » – Geneviève Tabouis – Les dernières nouvelles de demain (1892-1985)

  Geneviève Tabouis - Les dernières nouvelles de demain (1892-1985Parution du livre le 4 novembre 2003 – Avant Françoise Giroud, Geneviève Tabouis fut, des années 1930 aux années 1960, la première femme journaliste à acquérir une notoriété internationale. Bien connue des auditeurs de RTL, qui l’entendirent dans les années soixante annoncer les Dernières nouvelles de demain, elle fut d’abord au quotidien L’Œuvre l’une des journalistes les plus en vue de la presse parisienne des années 1930. jeune fille de la bonne bourgeoisie, introduite dans les milieux diplomatiques par son oncle l’ambassadeur Jules Cambon, elle sut vite se faire respecter dans un milieu d’hommes en mêlant travail, panache et mondanité.

Farouche adversaire du nazisme,  » Frau Tabouis  » dénoncée par Hitler dans ses discours dut s’exiler à Londres puis New York en 1940. Elle devint l’amie et confidente d’Eleanor Roosevelt. Rentrée en France à cinquante-trois ans, elle rebâtit de zéro une nouvelle carrière journalistique et connut une nouvelle notoriété grâce à la radio, encore active jusqu’à 88 ans ! A partir de sources inédites, voici la première biographie de cette grande journaliste, portrait nuancé d’une femme exceptionnelle à la volonté de fer, que l’on accusa longtemps d’être un agent soviétique – la réalité étant beaucoup plus complexe.

 » Attendez-vous à savoir… « 

La rencontre d’Erfurt par Geneviève Tabouis (RTL, 22 mars …

Le Sommet de Dublin par Geneviève Tabouis (RTL, 2 …

Le bilan des entretiens Pompidou-Heath par Geneviève …

Les relations Est-Ouest suite au sommet de Copenhague …

The Dublin Summit by Geneviève Tabouis (RTL, 2 …

Biographie de l’auteur :

Docteur en Histoire, Denis Maréchal a été conseiller historique du Mémorial de Caen, directeur du Centre mondial de la Paix à Verdun et est actuellement chargé de mission auprès de la direction de l’Ina (Institut National de l’Audiovisuel). Il a notamment publié Radio-Luxembourg (1933-1993) et collaboré à L’Écho du siècle, dictionnaire historique de la radio-télévision (sous la direction de Jean-Noël Jeanneney).

Éditeur : Nouveau Monde

ob_462626_ob-056637-p1150922En parallèle  du blog FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES vous pouvez retrouver également mon activité sur le blog Criminocorpus – Carnet de l’histoire de la justice, des …

Le blog de Criminocorpus présente une grande variété d’informations sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines dans le domaine de la recherche, de l’édition et des manifestations culturelles…

Saisir l’insaisissable : gendarmerie et contre-guérilla en Espagne au temps de Napoléon

2 réflexions au sujet de «  » Frau Tabouis  » – Geneviève Tabouis – Les dernières nouvelles de demain (1892-1985) »

  1. Ping : Geneviève Tabouis : « Je suis devenue journaliste parce que mes professeurs d’archéologie, en 1914, étaient antiféministes ! » | FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES

  2. Ping : Geneviève Tabouis : « Je suis devenue journaliste parce que mes professeurs d’archéologie, en 1914, étaient antiféministes ! » – Criminocorpus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s