Archives mensuelles : septembre 2002

Zone sensible : déposition d’une femme lieutenant de police

Parution du livre 26 septembre 2002 – Lieutenant de police, Léna Cojan dirige un poste implanté dans un quartier réputé sensible d’Amiens.

Depuis presque deux ans, elle participe activement, avec les vingt-trois agents de police et adjoints de sécurité dont elle a la responsabilité, à l’implantation de la police de proximité dans un secteur incontestablement peu amical. Reposant sur son expérience riche en anecdotes, le récit de Léna Cojan raconte la vie quotidienne d’un policier : les incidents, les tensions, les délits, les arrestations parfois délicates mais aussi les doutes, les meurtrissures, les cas de conscience et les douleurs.

Un métier difficile et complexe, qui ne peut s’accomplir qu’avec une opiniâtreté infaillible et la conviction profonde d’œuvrer pour le  » bien commun « . Combattant les idées reçues, elle rétablit la vérité et témoigne avec une rare franchise. Sans angélisme mais avec humanité, loin des stéréotypes et avec beaucoup de sensibilité, Léna Cojan nous donne des raisons de craindre et d’espérer.

Biographie de l’auteure  en septembre 2002 …  

Après des études universitaires d’anglais, Léna Cojan intègre une école de Gardiens de la paix en septembre 1991

Elle travaille à Paris pendant 6 ans, puis rejoint Amiens après être passée par l’École Nationale Supérieure des Officiers de Police.

Éditeur : Favre

.


Femmes et criminelles. Des sœurs Papin à Simone Weber, une histoire sanglante des faits divers

9782842281250FSParution du livre le 5 septembre 2002 – Femmes criminelles ? L’association des deux mots choque. Et pourtant celles qui donnent la vie peuvent aussi donner la mort, avec une froideur, une détermination souvent effrayantes. Véronique Lesueur-Chalmet évoque ici l’itinéraire psychologique et le parcours humain, souvent terrible, de quelques-unes de ces criminelles qui firent la ” une ” de l’actualité. Ainsi les sueurs Papin, Léa et Christine, deux ” bonnes ” apparemment sans histoire, qui exécutèrent sauvagement leur patronne et sa fille dans les années trente, plongeant la France entière dans la stupeur. Ainsi Violette Morris, championne sportive qui se mua en espionne du Reich avant de devenir l’une des plus terribles auxiliaires de la Gestapo. Ainsi Pauline Dubuisson, meurtrière par dépit amoureux, ou Sylvie Paul, qui emmura son amante Jeanne Perron. Toutes ces femmes firent couler des fleuves d’encre et déchaînèrent les passions, du début du siècle dernier à nos jours. Ce livre, illustré de photos d’époque, s’attache à reconstituer leur parcours et à explorer les zones d’ombre qui, souvent, expliquent le dramatique basculement de leur existence.

Véronique Chalmet, écrivain et journaliste, spécialisée en criminologie et psychologie, est l’auteur de plusieurs livres d’enquêtes, d’essais et de trois recueils de nouvelles policières.

Éditeur : Le Pré aux Clercs

Liens utiles sur l’auteure

Crimes en séries : Monstres et aberrations criminels de la Comtesse sanglante à Charles Clément le Nécrophile

Crimes passionnels. De Casque d’or à Margot la Poison, l’amour à mort