Archives mensuelles : juin 2000

L’assistante sociale et le militaire. Histoire et enjeux de l’action sociale dans les armées

L'assistante sociale et le militaire. Histoire et enjeux de l'action sociale dans les arméesDate de parution du livre le 28 juin 2000 – Alors qu’aujourd’hui encore plusieurs centaines d’assistantes sociales travaillent au sein, ni plus ni moins, du plus important service social d’entreprise de l’hexagone, aucun ouvrage n’avait exploré les spécificités de leur exercice professionnel. Il est pourtant riche d’enseignements. Son histoire déjà mérite attention : elle puise aux origines mêmes du métier de celles qu’on appelait alors des surintendantes d’usine. En observant les tâches de ces assistantes sociales, en analysant la façon dont elles sont amenées à faire alliance, mais aussi quelquefois à se confronter rudement aux officiers auxquels elles ont affaire, il est possible de comprendre ce qui est au fondement de leur compétence. Médiatrices habiles, mais tiraillées parfois entre les attentes des supérieurs et les demandes de ceux qui leur font appel, elles ont appris non seulement les codes de l’armée, mais les chemins de traverse, les façons d’accommoder les règlements d’une institution où la domination masculine prévaut. On peut évoquer, sans risque du démenti, un véritable  » art de faire  » pour qualifier tout ce que les unes et les autres déploient au jour le jour. Finalement, au-delà d’un cadre particulier, c’est toute la question de la technicité, de la spécificité du métier d’assistante sociale qui est abordée. Plus qu’une étude de cas, est posé ici un jalon pour comprendre, à la lumière de la sociologie, ce que représente l’exercice d’une telle profession.

Biographie d’Alain Vilbrod

Alain VILBROD est Maître de conférences en Sociologie à l’Université de Bretagne Occidentale, à Brest. Il mène ses recherches dans le cadre de l’Atelier de Recherche Sociologique (ARS-UBO).

Sommaire :

  • L’ARMÉE, UNE INSTITUTION EN MUTATION
    • La transformation du dispositif de défense nationale Le passage longtemps différé à l’armée de métier Les conséquences de la professionnalisation des armées LA LENTE ÉMERGENCE ET L’INSTITUTIONNALISATION DE L’ACTION SOCIALE AU SEIN DES ARMÉES
    • Les premières surintendantes des usines de guerre
    • L’arrivée progressive des assistantes sociales
    • La coordination de l’Action Sociale des Forces Armées
    • La difficile lutte pour l’autonomie des assistantes sociales de l’ASA
    • L’organisation de l’action sociale des armées
    • L’organigramme de l’ASA
    • Les prestations dispensées
    • Les moyens alloués
    • Les instances paritaires
  • RÔLES ET MISSIONS DE L’ASA
    • Du  » moral des troupes  » d’hier à la  » disponibilité  » d’aujourd’hui
    • Le rôle social du commandement
    • Donner sens et cohésion à une communauté
    • La gestion des restructurations présentes
    • Rendre attractif les nouveaux emplois offerts
  • DES ASSISTANTES SOCIALES AU CŒUR DU DISPOSITIF
    • Repères démographiques Statuts et rôle des assistantes sociales
    • La polyvalence au quotidien
    • L’assistante sociale et le militaire
    • Les enjeux de l’intégration dans la place
    • Le secret professionnel au risque du donnant – donnant
    • La dissémination du social.

Éditeur : L’Harmattan

Collection : Le Travail du Social